Publié le 30 décembre 2021

l

Écrit par Pricile De Lacroix

« Quand Jésus a dit cela, une femme dans la foule lui dit d’une voix forte: Elle est heureuse, la femme qui t’a porté dans son ventre et qui t’a nourri de son lait! Mais Jésus répond : Dis plutôt : Ils sont heureux, ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui lui obéissent ! »

Luc 11:27-28

Maman à la maison / maman au travail

Beaucoup de femmes que je connais considèrent que le plus grand appel de leur vie est d’être mère et que de se donner à 110 % comme maman est le meilleur moyen d’honorer Dieu. J’ai entendu ces phrases encore dernièrement : « Ton plus grand ministère, c’est tes enfants! » et « Une mère devrait être à la maison avec ses enfants au moins jusqu’à ce qu’ils entrent à l’école! ». Ces affirmations sont sans doute assez vraies et sûrement bien intentionnées. Mais, chaque fois que j’entends de telles choses, je ressens un léger malaise, un petit je-ne-sais-quoi qui me chicote et sur lequel je n’arrive pas à mettre le doigt. Je me suis toujours dit, pour l’expliquer, que c’était parce que, puisque j’ai choisi d’être une maman qui travaille, je cherche à éviter toute forme de culpabilisation pour ce choix.

Mais tout récemment, lorsque je suis tombée sur ce verset dans Luc 11, ça m’a enfin sauté au visage. Jésus a enseigné quelque chose d’assez différent, en fait : le plus grand appel, la plus grande mission, ce n’est pas d’être mère, ni d’être la plus investie du monde pour ses enfants.

Le plus grand appel, c’est d’écouter la Parole de Dieu et lui obéir.

Différentes versions bibliques mettent un titre à ce passage de Luc 11:27-28. La NBS l’intitule « Le vrai bonheur ». La version Parole de vie propose « Ils sont heureux, ceux qui écoutent la parole de Dieu! » C’est exactement ça!

Le débat entre « Être maman à la maison / maman au travail » ou « Avoir zéro, deux ou dix enfants » est un faux débat. La question ultime, celle qui compte vraiment et que l’on devrait suggérer avec beaucoup d’amour aux mamans, c’est : « Écoutes-tu la Parole de Dieu et lui obéis-tu? ». Pour certaines mamans, se laisser diriger par l’Esprit voudra dire de rester à la maison plusieurs années, tandis que pour d’autres, ce sera d’être sur le marché du travail, exactement là où Dieu leur a ouvert une porte. Ce qui importe vraiment, c’est d’obéir à ce que Dieu demande pour notre vie à nous, et tant pis pour ce que les autres mamans peuvent faire ou penser.

Je crois que nous devons enseigner ce chemin à nos filles. Pas de leur imposer la maternité, ni une façon d’être mère, mais qu’elles apprennent premièrement à se nourrir de la Parole, à écouter la voix du Saint-Esprit et à lui obéir avec courage. Le reste suivra. Ne dictons pas à nos filles notre propre appel ou notre compréhension de ce qu’elles devraient devenir. Nous risquerions de leur mettre une charge sur les épaules que Dieu lui-même n’a pas prévue pour elles.

Je suis infiniment reconnaissante pour ma maman. Elle n’a jamais cherché à m’imposer ses choix. Elle a été à la maison avant que j’entre à l’école, puis elle a étudié et est devenue une enseignante hors pair. Elle m’a montré les deux avenues. Mais elle est surtout en croissance et cherche d’abord et avant tout à plaire à Dieu. C’est la femme qui m’inspire le plus au monde, justement pour cette raison. Je désire suivre ses traces, en montrant à mes filles à fixer leurs yeux sur ce que Dieu, et Dieu seul, veut pour elles… et tant pis pour ce que les gens, l’église ou la société en pensent!

Pricile

Livre Renouvelée méditations quotidiennes pour mamans chrétiennes

« Maman à la maison / Maman au travail » est le deuxième extrait du livre Renouvelée. Inspirations quotidiennes pour mamans chrétiennes surchargées.

Acheter le livre ↗


Découvrez PLUS D’ARTICLES SUR LE BLOGUE:

Écrit par Pricile De Lacroix

Auteure, conférencière et prédicatrice, épouse de pasteur et maman de deux filles, Pricile est d’abord et surtout la fille de son Père, le seul pour qui et par qui tout a vraiment de la valeur.

Articles similaires

Quand j’aurai 80 ans

Quand j’aurai 80 ans

« Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons...

Persévérante

Persévérante

« C’est pourquoi nous ne sommes pas découragés. Et même si notre corps s’use petit à petit, ce qui est au fond de...

Dans le secret

Dans le secret

« Car le Seigneur est un Dieu qui sait tout, qui juge les actions humaines. L’arc des courageux combattants...

Commentaires

1 Commentaire

  1. Janet

    Je suis d’accord avec vous, le plus important est d’abord d’écouter Dieu et de se laisser guider par le Saint Esprit afin de savoir quoi faire. Car, seul notre Seigneur sait ce qui nous convient.
    Je considère aussi que être maman n’est pas le plus grand appel mais il n’en demeure pas moins un appel. Soyez bénie

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
Votre panier
  • No products in the cart.