Publié le 11 février 2023

l

Écrit par Véronique Lavoie

L’autre jour, épuisée de ma routine de maman, je suis allée faire une promenade seule dans la forêt près de chez moi.  On venait tout juste de recevoir dix centimètres de neige d’une traite et il restait encore quelques flocons en chute libre, un paysage féérique typique quoi ! Comme j’avançais dans le sentier, j’ai vu qu’il y avait quelques coquilles de graines de tournesol sur une vieille souche. Tout à coup, j’ai eu une idée.  Je me suis emparée de toutes les écales qui traînaient ici et là, puis je me suis lancée à la recherche de petites mésanges. Quelques minutes ont suffi, les oiseaux se bousculaient pour venir se percher sur ma main et picorer.  Évidemment, j’avais mon téléphone dans l’autre main pour m’assurer de capter ce très court moment magique puisque, rapidement, ils ont compris que c’était un leurre, les graines avaient déjà été mangées.

De retour dans ma voiture satisfaite de ma balade, le Saint-Esprit m’a demandé doucement : « En as-tu profité ? ».  C’est alors que j’ai réalisé que j’avais vécu ce spectacle derrière l’objectif de mon vieux téléphone cellulaire.  Soudainement, mon moment magique m’a semblé bien décevant ! J’ai soupiré un bon coup et me suis mise à l’écoute de Dieu sachant que j’avais une leçon à tirer de cette balade presque plus féérique du tout !

La réalité, c’est que j’ai besoin d’être émerveillée.  J’aime contempler la nature, les gens, être témoin de petites attentions et des évènements qui se passent autour de moi.  Non seulement ça m’inspire dans mon travail, mais ça me rapproche de Dieu.  Eh oui ! J’ai souvent été gênée de cette facette (un peu poétique) de ma personnalité, alors qu’aujourd’hui je crois que Dieu m’a faite ainsi.  Après tout, je ne suis pas la seule ! Dans le genre contemplatif, David, dans la Bible, ne donnait pas sa place !

‘’ Le ciel raconte la gloire de Dieu et l’étendue révèle l’œuvre de ses mains. ‘’

Psaumes 19:2

Psaumes 19 dévoile à quel point David était émerveillé de tout et comment cela le rapprochait de Dieu, mais aussi comment avoir une attitude contemplative pouvait avoir un effet bénéfique concret dans sa vie.  À la fin du chapitre, il va même jusqu’à élever des louanges à Dieu avec un cœur repentant.

Je crois qu’il se passe des merveilles sous nos yeux, mais nous les regardons du mauvais point de vue ou au travers de l’objectif d’un téléphone qui voile la beauté de ce que Dieu est en train de faire sous nos yeux.  Il faut dire que, quand nous traversons une saison difficile, le découragement et la fatigue peuvent vite nous brouiller la vue !

Voilà ce que je crois : les petites choses merveilleuses que Dieu fait pour nous au quotidien sont là comme des graines pour nourrir notre espérance dans l’épreuve ou dans nos périodes d’« hivers » qui nous semblent interminables.

Le lendemain, je suis allée acheter des graines d’oiseaux, des vrais, le paquet le plus cher, pour me faire pardonner auprès de la gent volatile. (Le vrai terme est la gent aviaire, mais c’est beaucoup moins drôle !) Comme quoi, être contemplative me donne aussi des élans de repentance ! Je me suis assurée d’enfermer mon téléphone dans le coffre à gants de ma voiture et suis retournée dans les sentiers de la forêt.  Je me suis assise sur une bûche enneigée les mains pleines de nourriture pour les mésanges et j’ai observé, j’ai profité du spectacle merveilleux que Dieu m’offrait.  Complètement sous le charme, j’ai porté mon attention sur chaque détail de cette scène redevenu vraiment féerique.

Et vous, quelles petites merveilles se cachent sous vos yeux ?


Écrit par Véronique Lavoie

Maman, Illustratrice et Auteure, je suis maman de quatre fabuleuses fillettes un peu loufoques et mariée depuis 11 ans. J'ai la vie familiale idéale pour inspirer mon métier; je fabrique des livres pour les enfants. J'exerce aussi ma plume en tant qu'auteure pour le Top Chrétien. J’y écris des articles qui édifient et encouragent les familles dans leur quotidien avec Dieu. Mes textes dévoilent mon humour et ma simplicité qui sont, je pense, mes plus belles qualités.

Articles similaires

Les losanges noirs

Les losanges noirs

Il y a des montées. Des petites et des grandes. Ces instants où il faut tout donner. Où l’effort est grand, où la fatigue et l’usure se font sentir. Où s’arrêter peut vouloir dire reculer. Des combats de longue haleine pour garder de bonnes relations avec les autres ou avec nos enfants, pour préserver notre couple ou pour se défaire de dépendances malsaines…

L’amitié entre femmes

L’amitié entre femmes

Un samedi, alors que la saison touristique battait son plein dans la grande ville de Québec, j’étais dans la voiture...

Commentaires

2 Commentaires

  1. Hélène Lapalme Bujold

    Wowww, je viens de lire le texte sur la mésange,merci Seigneur je ne suis pas seule à être contemplative,et moi aussi observer et m émerveiller de la nature me rapproche de Dieu.Merci ma soeur d avoir partagé cela.Je viens de découvrir votre blog et site par une jeune maman de notre église qui a commandé votre livre.Je suis responsable de tables de livres à notre église. Je serais intéressée de prendre quelques livres en consignation.Si possible communiquer avec moi .Je suis une maman de 5 enfants et grand – maman de 8 petits enfants. Je veux en acheter un pour moi .Éventuellement je serais aussi intéressée d organiser une soirée pour les dames comme vous le mentionnez dans votre site.

    Réponse
    • Valérie Boutet

      Bonjour Hélène! C’est un plaisir de vous lire! Je vous envoie un courriel pour plus d’info concernant les livres. 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
Votre panier
  • No products in the cart.