Publié le 12 mars 2022

l

Écrit par Véronique Lavoie

Un samedi, alors que la saison touristique battait son plein dans la grande ville de Québec, j’étais dans la voiture avec mes quatre filles et mon mari, tous bien épuisés d’une journée mouvementée. J’avais très hâte de rentrer à la maison; en fait, j’étais littéralement impatiente de m’y rendre sachant que j’avais encore plusieurs tâches à accomplir et un repas à préparer à la course.

Alors que nous étions sur l’autoroute, dans mon cœur, une petite voie familière me proposa de me rendre chez une amie, de cogner à sa porte et de lui faire un câlin. Je l’ai ignorée, évidemment ! Quelle idée ! Qui va rebrousser chemin, avec toutes ces corvées qui l’attendent, rouler pendant au moins trente minutes pour finalement sonner à la porte d’une amie sans prévenir, simplement pour lui faire un câlin, et ensuite reprendre la route en pleine heure de pointe ? Certainement pas moi ! Et puis, après avoir soulevé tous les points manifestement logiques qui justifiaient d’ignorer la petite voie en moi, nous nous sommes dirigés chez cette amie. Et oui ! J’ai cogné à la porte et elle a eu droit à au moins trois gros et longs câlins. (Il fallait bien que le voyage en vaille le coup !)

Avez-vous déjà ressenti un besoin spontané de faire quelque chose d’insensé pour une amie sans en comprendre la raison ? Si oui, vous devez lire ce qui suit.

L’amitié entre femmes, ma définition

Avoir une amie, c’est pouvoir se montrer telles que nous sommes. C’est pouvoir laisser notre masque de côté en sachant que nous ne serons pas jugées. L’amitié, c’est trouver un cœur pour confier nos erreurs et la force de se relever pour avancer.

L’amie est celle qui pense à nous quand nous nous oublions nous-mêmes. C’est une âme pour nous reposer quand nous sommes épuisées. L’amie n’a pas de frontière : elle demeure proche même quand elle est loin.

Cette complicité partagée garde notre cœur d’enfant bien présent, mais elle est aussi une force inestimable dans le combat ! L’amie est une compagne d’armes redoutable, divinement positionnée à nos côtés dans l’adversité ! L’amitié entre femmes est un don de Dieu !

L’ami[e] aime en tout temps, dans le malheur elle se montre [une sœur]. (Passage adaptée pour les besoins de la cause!)

Proverbe 17:17

Quel est ce lien d’amour qui nous unit?

Quelque chose de divin se cache dans une amitié sincère, ce truc qui nous fait sentir aussi proches que des sœurs. Il y a un élément plus fort que tout, qui surmonte tout, qui pardonne tout et qui supporte tout : c’est l’amour !

La Bible dit que Dieu est l’amour et qu’Il vit en nous par son Saint-Esprit. Il est un outil indispensable dans nos relations. Quand nous portons attention à Sa douce voix, Il nous souffle des secrets, Il nous inspire des mots et des gestes pour prendre soin de cette amitié qu’Il nous a confiée.

Au moment de cogner à la porte de mon amie, prête à bouleverser le cours de sa journée avec mes câlins, j’avais la conviction que ce petit geste serait significatif pour notre amitié. Ce geste portait ce message : je serai toujours là pour toi, tu peux compter sur moi !

De quoi votre amie a-t-elle besoin aujourd’hui?

Crédit photo: Joel Muniz. unsplash.com

Écrit par Véronique Lavoie

Maman, Illustratrice et Auteure, je suis maman de quatre fabuleuses fillettes un peu loufoques et mariée depuis 11 ans. J'ai la vie familiale idéale pour inspirer mon métier; je fabrique des livres pour les enfants. J'exerce aussi ma plume en tant qu'auteure pour le Top Chrétien. J’y écris des articles qui édifient et encouragent les familles dans leur quotidien avec Dieu. Mes textes dévoilent mon humour et ma simplicité qui sont, je pense, mes plus belles qualités.

Articles similaires

Les mésanges

Les mésanges

L’autre jour, épuisée de ma routine de maman, je suis allée faire une promenade seule dans la forêt près de chez moi....

Les losanges noirs

Les losanges noirs

Il y a des montées. Des petites et des grandes. Ces instants où il faut tout donner. Où l’effort est grand, où la fatigue et l’usure se font sentir. Où s’arrêter peut vouloir dire reculer. Des combats de longue haleine pour garder de bonnes relations avec les autres ou avec nos enfants, pour préserver notre couple ou pour se défaire de dépendances malsaines…

Commentaires

1 Commentaire

  1. Valerie Roy

    Bravo pour cet article si tendre et si vrai. Ecouter notre intuition, la voix de Dieu, se laisser guidé par l’Esprit.
    Belle inspiration pour le texte.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0