Publié le 2 mars 2021

l

Écrit par Valérie Boutet

Le 20 janvier dernier, j’ai publié tôt le matin, un post sur Instagram. Le dernier depuis. La publication était en lien avec le plan de lecture de la Bible. Le verset parlait de pardon et moi, je citais un verset dans Ésaïe qui dit que Dieu est « avec l’homme brisé et abattu afin de redonner vie à l’esprit abattu, afin de redonner vie au cœur brisé… ».

Avant de publier, je me suis relu, et je me suis dit que ma réflexion n’était pas cohérente avec le verset que je mettais en vedette dans mon image. Je sentais que je devais publier quand même. Je savais que quelqu’un aurait besoin d’entendre cette promesse de guérison et de restauration.

Ce que je ne savais pas, c’est que j’étais cette personne qui aurait à « pardonner l’impardonnable » et « supporter l’insupportable ». Et que j’aurais à m’accrocher à cette promesse de Dieu qui promet de redonner vie au coeur brisé.

Le 20 janvier dernier, à 19 h 30, mon père m’appelait pour m’annoncer que ma mère s’était enlevée la vie.


Ça fait déjà plus d’un mois. La blessure est encore vive. J’entends encore résonner la voix brisée de mon père à bout de souffle qui m’annonce l’inimaginable.

J’ai physiquement mal au coeur. Comme si quelqu’un pressait constamment mon coeur. Je cherche mon souffle. J’ai une fatigue physique, émotionnelle et spirituelle que je n’ai jamais connue auparavant. Je suis triste. Je suis en colère. Je me sens faible. Je me sens impuissante. Je me sens coupable. Je m’ennuie de ma mère.

J’ai besoin d’une pause.

Je ne vais pas bien. Je sais que je vais aller mieux. Mais aujourd’hui, ça ne va pas. Et ce n’est certainement pas parce que je tiens un blogue chrétien que je vais me cacher derrière un faux masque de : ‘j’aime-Jésus-je-suis-toujours-dans-la-joie’.

Le Psaume 23 a toujours été mon Psaume préféré. Surtout le début. La partie de la « sombre vallée de la mort » je la citais, mais sans jamais m’en approprier autant que les premiers versets. Alors qu’aujourd’hui, j’ai l’impression qu’on m’a lancé dans cette vallée sombre et froide. J’avance, mais plus comme avant. Quelque chose a changé et je ne peux pas encore dire quoi exactement. C’est trop tôt.

J’ai l’espérance et l’assurance que je ne suis pas seule dans cette vallée. Je sais que Dieu marche avec moi. Ou peut-être même qu’il me porte. Ça fait plus de 30 ans que j’ai foi en Dieu. La mort tragique de ma mère ne va pas briser ce lien qui est encore plus fort que le lien maternelle. Je n’ai pas l’impression que Dieu m’a abandonné, « rien ne peut m’arracher de sa main » (Jn 10:28). Mais bon sens que ça fait mal.

Et j’ai quand même besoin d’une pause.

Une pause pour me reposer avec mon mari et mes filles et prendre le temps de guérir. On a aussi perdu le père de mon mari la semaine dernière, ça fait beaucoup de grosses pertes et de tristesse pour chacun d’entre nous. Je mets sur pause le projet de plan de lecture de la Bible pour un temps. Ce projet demande beaucoup de préparation et d’organisation et pour le moment, je dois mettre ce temps ailleurs.

Pour ceux et celles qui aimeraient continuer avec des guides de lecture de la Bible je vous invite à aller explorer les excellents guides de La ligue de la lecture de la Bible.

Merci à tous ceux et celles qui prient pour nous.

Nous portons ce trésor dans des vases de terre afin que cette puissance extraordinaire soit attribuée à Dieu, et non à nous. Nous sommes pressés de toutes parts, mais non écrasés; inquiets, mais non désespérés; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non anéantis. Nous portons toujours avec nous dans notre corps l’agonie du [Seigneur] Jésus afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps.

2 Corinthiens 4:7-10

Écrit par Valérie Boutet

Fondatrice du projet VEILLE SUR TON COEUR. Mariée depuis 2005, je suis la maman de deux 'ados-rables" filles. Après avoir complété un BAC en théologie et soins pastoraux en 2003, j'ai poursuivi à la maîtrise en études bibliques à l'Université Laval. J'étudie la Bible avec passion depuis que je suis adolescente. J'aime l'enseigner et j'espère inspirer nos lecteurs et lectrices du blogue VEILLE SUR TON COEUR à se plonger dans la Parole de Vie qui me fait tant de bien depuis toutes ces années.

Articles similaires

Les mésanges

Les mésanges

L’autre jour, épuisée de ma routine de maman, je suis allée faire une promenade seule dans la forêt près de chez moi....

Les losanges noirs

Les losanges noirs

Il y a des montées. Des petites et des grandes. Ces instants où il faut tout donner. Où l’effort est grand, où la fatigue et l’usure se font sentir. Où s’arrêter peut vouloir dire reculer. Des combats de longue haleine pour garder de bonnes relations avec les autres ou avec nos enfants, pour préserver notre couple ou pour se défaire de dépendances malsaines…

L’amitié entre femmes

L’amitié entre femmes

Un samedi, alors que la saison touristique battait son plein dans la grande ville de Québec, j’étais dans la voiture...

Commentaires

17 Commentaires

  1. Anne-Claire

    C’est un texte magnifique chère Val. On sent ton cœur. Et je compatis avec ta douleur. C’est bon de prendre le temps qu’il faut pour te reposer et guérir. Je t’aime mon amie!

    Réponse
      • Sylvie

        Je suis avec toi Valérie
        Je comprends j ai passé par là moi aussi avec mon père
        Bon courage ma belle
        Merci Seigneur de la garder dans ton amour…

        Réponse
  2. Élisabeth

    Bonjour Valérie,
    Je veux juste te dire que je comprends, ta douleur et ne te sens pas coupable parce que tu passes par beaucoup d’émotions. J’aie eu beaucoup de peine quand j’aie reçu la nouvelle. J’aimais ta mère et je me souviens du bon temps passé ensemble à son bureau à place St- Foy. Je versais des larmes quand je pensais à elle. Je demandais à Dieu pourquoi. Prend le temps de faire ton Deuil certainement que tu ne seras jamais plus la même après que tout s’adoucira. Il essuiera toutes tes larmes car elles sont précieuses puisqu’il va les changer en pépites d’or. En attendant prends le temps. Beaucoup de personnes vont avoir besoin de toi après cela. Dieu va utiliser cette situation pour sa gloire. Élisabeth qui prie pour toi.🙏💐🎈

    Réponse
  3. julie marcotte

    Valérie… Ton texte me bouleverse profondément. Pour tellement de raisons… À cause de la souffrance qu’il transpire et pour laquelle on ne peut rien. À cause de la beauté de cette coïncidence qui n’en est pas une, de cette manière dont Dieu s’est adressé à toi par tes propres paroles. C’est comme cet enregistrement de louanges que tu avais fait la semaine juste avant, la Valérie solide qui chantait pour la Valérie sans force… C’est si touchant, et triste. Et beau aussi. Les promesses de Dieu sont belles et si fortes. Ton texte me touche aussi parce qu’il est magnifique. Des mots vibrants d’authenticité. Merci d’avoir partagé ton coeur, on se demande régulièrement comment tu vas et comment tu tiens le coups. Prends-le ce repos si nécessaire. Prends-le et repose-toi en lui. On t’aime…. XXX

    Réponse
    • Valérie Boutet

      Je tiens le coup. Je m’accroche aux promesses dont celles de ce chant que j’avais chanté : « Que sa faveur reste sur toi, pour plus de milles générations, sur ta famille tes enfants et les enfants de leurs enfants… ». Ces temps-ci c’est vraiment à travers la louange que Dieu me console.

      Réponse
  4. Cynthia

    Val j’ai tellement de peine pour toi/vous… C’est sage de prendre ce temps de recule, de repos . Je continue à prier . Je t’aime fort 💛

    Réponse
  5. Annie

    Cht’aime,
    Merci pour ta transparence, ton honnêteté, ta marche avec Dieu qui est humble et véritable.
    Je prie pour toi, pour vous constamment ♥️

    Réponse
  6. Denise

    Belle Valérie, je ne pourrais ajouter un seul mot pour t’encourager, te réconforter, car seul le temps fera son œuvre et 24 heures c’est long quand on a mal! Je compatis avec toi, avec vous et je vous garde en prières!

    Oui, Dieu voit et entend et Il répondra ! 🙏😌🙏 Psaume 54:6 🌺

    Réponse
    • Valérie Boutet

      Merci Denise pour tous tes mots d’encouragement, de support et surtout tes prières.

      Réponse
  7. Linda Aubé

    Très chère et si précieuse Valou, ma Valou mon amie. Quoi dire…j’aime ta transparence de nous partager le pire moment de ta vie avec des paroles encourageantes et la parole de Dieu qui t’a elle même guidé, inspirée, et la sagesse de prendre une pause ( nécessaire) pour faire ton deuil! Tu sais combien je comprends ta souffrance et je sais aussi combien ton cœur peut être meurtri et endolori par cette souffrance ( le drame) ce cauchemar de l’impensable comme tu dis! Prends bien soin de toi et ta famille chérie. Je t’aime de l’amour de Jésus et vous êtes toi ton chéri et tes précieuses filles dans mes prières. Et je tiens à te dire que oui Le Seigneur guéri…Il mettra un baume sur tes plaies chaque jours et chaque fois que tu t’approcheras de Lui🦋 dans la louange , la prière et sa parole! Et je sais que tu le feras ( pas toujours facile) mais combien nécessaire. LoVe LoVe 🦋

    Réponse
  8. Sylvie

    Ma belle Valérie aucun mot ne pourrait enlever ta souffrance
    Mais je peux te dire que je la comprends car j ai passer par là moi aussi avec mon père
    Prends le temps de panser tes blessures et notre Dieu te guérira avec son AMOUR
    Que la paix vous accompagne et vous réconforte xxx

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0