Logo Vaille sur ton coeur

Comment David allait puiser sa force en Dieu

Publié le 28 décembre 2017

l

Écrit par Valérie Boutet

Cette vidéo est une courte réflexion sur la grande finale du Psaume 59. Ce chant, composé par David, parle du moment où le roi Saül cherche à le faire mourir par pure jalousie (1 Samuel 19.11-13). La maison de David est entourée par les soldats de Saül qui ont pour mission de le mettre à mort. Dans ce chant, nous pouvons voir comment David allait puiser sa force en Dieu.

Voici comment David se sent au moment où il écrit ce Psaume:

  • David se sent attaqué (v.2)
  • Il a peur pour sa vie (v.3)
  • Il se sent menacé (v.4)
  • David sait qu’il est innocent. Il ne mérite pas ce qui lui arrive. (v.4-5)
  • Il a l’impression que Dieu est endormi ! (v.5)
  • Malgré tout, David sait que son Dieu est le grand Dieu de l’univers et il recherche Sa justice. (v.6)
  • La situation lui semble interminable. (v.7)
  • Il est blessé par les paroles qui sont dites à propos de lui (v.8)

Les affirmations de David dans cette situation:

  • Il lève son regard vers Dieu. Il ne garde pas les yeux sur la situation, il les fixe sur Celui qui est sa force. (v.10)
  • David sait que son Dieu est un Dieu puissant animé par l’amour. (v.10-11)
  • Il regarde ses ennemis en face. Sa confiance en la puissance et l’amour de son Dieu l’inspire à garder la tête haute. Il refuse d’être une victime. (v.11)
  • Il est en colère contre ses ennemis.   Il désire que la justice de Dieu soit rendue afin que « jusqu’au bout du monde » les gens sachent que son Dieu est le puissant Dieu qui délivre et qui sauve. (v.12-14)
  • David chante la force qu’il trouve dans la confiance qu’il a en son Dieu qui le délivre.
  • David sait que Dieu est pour lui un abri, un refuge, un lieu sûr au jour de la détresse. (v.17)
  • Parce que Dieu est sa force, malgré le danger qui l’entoure et la détresse qu’il vit, il proclame la louange de son puissant protecteur qui le couvre de son amour. (v.18)

Réflexion

Si nous relisons les sentiments qu’avait David au moment d’écrire ce Psaume, nous pouvons certainement reconnaître des saisons de nos vies où nous avons ressenti ces mêmes émotions. Nos ennemis peuvent être physiques ou spirituels:

  • Des collègues qui veulent nuire à notre carrière;
  • Un ex-conjoint qui crée des troubles monétaires ou qui complique la situation avec les enfants;
  • Des gens de notre entourage, ou même des membres de notre famille, qui cherchent à nous écraser avec des paroles dures;
  • La maladie qui s’acharne;
  • Un lourd passé qui nous fait vivre dans la honte;
  • Un péché dont nous n’arrivons pas à nous détourner;

La beauté de la Parole de Dieu c’est que nous pouvons découvrir le vrai visage de notre Dieu à travers les expériences de vie des grands personnages bibliques.   Lui qui, dans son amour, veut nous délivrer de nos ennemis et remplir nos cœurs de joie.

David était un adorateur de Dieu. Par la louange, David proclame du fond de son cœur que son Dieu est puissant. Il déclare que son Dieu est un Dieu d’AMOUR. David sait qu’il est aimé de Dieu. ET c’est là qu’il trouve la FORCE et l’espérance de la délivrance.

Malgré la noirceur de la nuit dans laquelle il se trouve, il sait qu’au matin, Dieu renouvelle sa JOIE!

Il y a de la joie lorsque notre Dieu puissant nous délivre de nos ennemis, à cause de Son Amour (v.17-18).


Psaumes 59

Mon Dieu, délivre-moi de mes ennemis !

1 Poème de David, pris dans le livre du chef de chorale. Sur l’air de : « Ne détruis pas… »
Saül a envoyé des gens surveiller la maison de David pour le tuer (59:1) Voir 1 Samuel 19.11-13..
David dit alors :
2 Mon Dieu, délivre-moi de mes ennemis,
protège-moi contre ceux qui m’attaquent !
3 Délivre-moi de ceux qui font du mal,
sauve-moi de ces assassins !
4 Voici qu’ils m’attendent en cachette,
des gens puissants se réunissent contre moi.
Pourtant, Seigneur, je n’ai pas fait de mal,
je n’ai commis aucune faute.
5 Je ne suis pas coupable,
mais ils arrivent en courant et se préparent à m’attaquer.
Réveille-toi,
viens à ma rencontre et regarde !
6 Toi, Seigneur, Dieu de l’univers,
Dieu d’Israël, réveille-toi pour punir tous ces peuples !
Sois sans pitié pour tous ces traîtres !
7 Le soir, ils reviennent, ils aboient comme des chiens,
ils font le tour de la ville.
8 Ils ont la bouche pleine de méchanceté,
leurs paroles blessent comme des lances,
et ils disent : « Qui nous entend ? »
9 Mais toi, Seigneur, tu ris de ces gens-là,
tu te moques de tous ces peuples.
10 Tu es ma force, je regarde vers toi.
Oui, Dieu me protège avec puissance.
11 Mon Dieu plein d’amour vient à ma rencontre.
Il me fait regarder en face ceux qui me surveillent en cachette.
12 Ne les tue pas, sinon mon peuple va oublier.
Secoue-les avec force et fais-les tomber, Seigneur, notre bouclier !
13 Dès qu’ils ouvrent la bouche, ils font le mal.
Que leur orgueil les fasse tomber,
eux qui passent leur temps à maudire et à mentir !
14 Dans ta colère, fais-les mourir,
fais-les mourir pour qu’ils n’existent plus !
Alors jusqu’au bout du monde, tous sauront que Dieu gouverne Israël.
15 Le soir, ils reviennent, ils aboient comme des chiens,
ils font le tour de la ville.
16 Ils vont de tous les côtés pour manger.
S’ils ne trouvent rien, ils grognent.
17 Moi, je chanterai ta force,
le matin, je crierai de joie pour ton amour.
Oui, tu es mon puissant protecteur,
un abri sûr au moment du malheur.
18 Toi, ma force, je vais chanter pour toi.
Oui, tu me protèges avec puissance, ô Dieu,
toi, mon Dieu plein d’amour.

Écrit par Valérie Boutet

Fondatrice du projet VEILLE SUR TON COEUR. Mariée depuis 2005, je suis la maman de deux 'ados-rables" filles. Après avoir complété un BAC en théologie et soins pastoraux en 2003, j'ai poursuivi à la maîtrise en études bibliques à l'Université Laval. J'étudie la Bible avec passion depuis que je suis adolescente. J'aime l'enseigner et j'espère inspirer nos lecteurs et lectrices du blogue VEILLE SUR TON COEUR à se plonger dans la Parole de Vie qui me fait tant de bien depuis toutes ces années.

Articles similaires

Les mésanges

Les mésanges

L’autre jour, épuisée de ma routine de maman, je suis allée faire une promenade seule dans la forêt près de chez moi....

Les losanges noirs

Les losanges noirs

Il y a des montées. Des petites et des grandes. Ces instants où il faut tout donner. Où l’effort est grand, où la fatigue et l’usure se font sentir. Où s’arrêter peut vouloir dire reculer. Des combats de longue haleine pour garder de bonnes relations avec les autres ou avec nos enfants, pour préserver notre couple ou pour se défaire de dépendances malsaines…

L’amitié entre femmes

L’amitié entre femmes

Un samedi, alors que la saison touristique battait son plein dans la grande ville de Québec, j’étais dans la voiture...

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0